13465971_10157176145070089_4576885386489896940_n

Plan B, la Norvège et Leif Erikson

Oh, holà!

Eille, la dernière fois que je vous ai jasé, je vous racontais qu’on avait pas réussi à se trouver un char pour aller explorer les Balkans pis qu’on était en mode plan-B.

Et plan-B nous avons trouvé…

Un vol pas cher et une location de char pas chère plus tard (qui s’est transformé en location d’une Audi A4 pour le même prix, je sais pas trop comment) on s’est retrouvé en Scandinavie.

Mission : trois boys à explorer les fjords de la Norvège et se remplir les yeux de beaux.

Et de beaux les yeux nous nous sommes remplis…

Là, je suis revenu, c’était beau, c’était magique. On ira se boire un truc que je te raconte comment faire pour visiter la Norvège pour-pas-trop-cher ou encore mieux, on organise un speed latting au café ce soir,http://goo.gl/KfJUhJ on pourra se jaser là bas.

Bref,

Pendant que j’étais là bas, j’ai fait ce que je fais tout le temps, pis je suis allé lire l’histoire du pays sur le Web, pis j’en ai trouvé une pas-pire-pantoute qui mérite selon moi, d’être racontée, encore.

Faaaaaaque laissez-moi vous raconter une histoire :

Dans le temps, c’était l’âge des Vikings.

En fait, la première fois que « le monde occidental » à vu des Vikings, c’était en 800 quand un drakkar à décidé de s’aventurer à l’ouest comme jamais. Il sont arrivé en Écosse, dans un monastère. Le massacre toi…

Une gang de guerriers blonds et roux, bien fort et entraînés à la guerre contre une gang de moines qui se battent pas.

Après, l’histoire de l’Europe est ponctuée de raids mais aussi d’échanges et de Vikings qui s’installent un peu partout sans que les rois de l’époque puissent faire grand chose, pensez à la Normandie.

Bref, les Vikings étaient en mode expansion

Faque quand un gars comme Erik le rouge à tué quelqu’un en Norvège, ils l’ont banni du territoire. « Sacre ton camp fucker! »

Faque il est allé en Islande…

Mais quand il a tué un gars en Islande, ils l’ont banni du territoire. « Sacre ton camp fucker! »

Il lui restait pas grand place où aller, faque il s’est dit : « Tiens, on va aller coloniser le Groenland! Hmmm, un tas de roche pis de glace, comment je vais convaincre le monde d’y aller…Ah je sais, je vais appeler ça le Greenland. »

De nos jours on appellerait ça de la publicité mensongère, appeler une place comme ça terre-de-verdure. Anyway, il a convaincu pas mal de colons d’aller s’installer là.

Un jour, un des chums d’Erik s’est perdu en bateau au large du Groenland pis a aperçu une terre à l’ouest. Il est pas allé, mais il a raconté ça à tout le monde.

Le fils d’Erik, Leif Erikson (Leif le-fils-d’Erik, c’est de même qu’ils nomment les gens encore aujourd’hui en Islande) lui a décidé d’aller voir ça ce bout de terre là à l’ouest.

C’était l’Amérique.

Peut être la première fois qu’un Européen traversait l’Atlantique, peut-être…

Ils ont commencé par voir un tas de roche et de glace (la terre de Baffin), puis en descendant au sud, ils ont vu une forêt incroyable (le Labrador) pour enfin laisser une première gang de monde à l’Anse aux Meadows, Terre-Neuve.

Après, Leif à continué plus loin pour créer la capitale de son nouveau jouet. Il l’a créé plus loin, on sait pas où. Ça pas duré, après deux ans tout le monde était mort ou reparti, mais il y a quand même eu du monde ailleurs qu’à Terre-Neuve.

Pis, ben j’ai une théorie :

Si je sais juste une affaire, c’est que dans la vie, quand tu as un bateau, pis que tu vois l’embouchure d’une rivière ou d’un fjord, la seule affaire que t’as le goût de faire, c’est d’aller jusqu’au bout. C’est un réflexe juste humain : on va aller voir au bout. Toutes les villes de la Norvège sont justement basées au bout de chaque fjord.

Faque ma théorie c’est que Leif, après avoir catché que Terre-Neuve, c’était juste une île au milieu d’une rivière, la plus grosse rivière ever, il s’est dit : « On va aller jusqu’au bout ». Et il s’est rendu…

Pis cette rivière là, c’était le fleuve St-Laurent.

Pis ce bout là de la rivière, c’était Montréal.

Love

Gab

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *