Laissez-moi vous raconter une histoire…

Dans le temps, y’avait un gars qui rêvait d’avoir un voilier pour naviguer sur le fleuve. (ça me fait penser à quelqu’un ça)

Comme il était plutôt doué avec ses mains (aux dires se sa femme) il a passé tout l’hiver en forêt à la construction d’une belle goélette (swiz, swiz, bing, bing, crac, crac).

Au printemps, le bateau étant enfin terminé. Quand le village à vu ça, écoute, tout le monde était ben fier. Ah ouais, on avait vu un aussi beau bateau.

Le soir du départ ça fêtait, le capitaine frenchait des filles. Toute allait ben!

Mais quand la gang est partie sur le fleuve, ça pas été long que la malchance les a pogné, pis que le capitaine est tombé malade à bord. Tombe raide mort. L’équipage a pas eu le choix que d’domper le cadavre par dessus bord pis de revenir au village.

Après quelques mois au paradis, le pauvre capitaine s’ennuyait tellement c’pas croyable. Il se mit dans la tête d’essayer de convaincre Dieu de le laisser passer une heure sur son bateau. Dieu voulait pas. Je sais pas si vous avez déjà essayé de convaincre un dieu mais c’est pas évident.

On sait pas comment il s’est pris, mais il a réussi à convaincre Dieu de le transformer en goéland, comme ça il pourrait revoir son bateau. Mais comme d’habitude, il y avait une pogne. S’il arrivait un malheur au goéland, il arriverait un malheur au bateau.

Faque le capitaine chillait sur le top de son mât quand tout à coup, un petit fendant de l’équipage qui voulait se montrer ben bon décida de lancer une roche sur le goéland qui regardait tout le monde travailler. Bang! Il le pogne drette sur la tête pis le goéland tombe raide mort. (Encore!) Le vent s’est levé pis la tempête à coulé le bateau dans le fleuve.

Depuis c’temps-là, on ne tue jamais de goéland quand on est sur le fleuve.

Ah oui, j’oubliais. … MON BATEAU EST À L’EAU !!! 🙂

Love

Categories: Blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *