Ok, toi!

Oui oui, toi.

T’écris ce que tu penses sur Facebook, dans un livre, un blogue, une toune et tu signes ton nom à côté? Ok….ok.

Mais laisse-moi te poser une question : ce que tu penses (et écris), est-ce que ça a des chances de choquer, de faire de la peine, de te nuire?

Non? Je te trouve chanceux! Continue d’écrire pis aies une bonne vie…

Oui? Ah toi, faut qu’on se parle!

J’ai ben de la misère à faire ça. J’écris de plus en plus dans ma vie (et j’aime bien ça en fait), mais je suis confronté à chaque fois que j’écris à la censure Pas imposée par un boss, ou un éditeur (ou un Desmarais), mais une censure que je m’impose. . J’essaie d’arrêter. C’est pas facile. Et ça me fait chier. Comment tu fais toi? Tu y penses pas? Tu t’en fout?

Ça doit être le fun dire : « sans joke buddé, t’as été une marde, pis je sais que tu vas le lire, pis c’est ben correct, pis je t’aime. »

Ou…

« Wow, après la première fois qu’on s’est vu, j’étais vraiment quand même excité. Mais là, là tu joues une game, pis j’aime pas ça PARCE QUE JE LA PERDS SOLIDE!!! »

Ou…

[CENSURÉ]

Vous voyez!?

En tout cas, y’a-tu juste moi? En tout cas…

Categories: Blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *